NOTRE APPROCHE D’INTERVENTION

L’intégration en emploi permet de lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale des femmes.

Nos interventions visent leur autonomie économique, la confiance dans leur potentiel et leur capacité de prise en charge personnelle.
Parce qu’il existe encore des iniquités entre les hommes et les femmes, nous adoptons une approche féministe afin de promouvoir les droits de ces dernières.

De plus, nous croyons que l’ensemble des conditions de vie des femmes influence leur intégration en emploi et avons donc une vision globale de leur situation.
Nous utilisons une approche dite « systémique » de l’intégration des femmes en emploi.

En effet, tant les facteurs liés à l’emploi – niveau de scolarité, expériences passées, méconnaissance du marché du travail, etc. – que les facteurs personnels – santé physique et psychologique, réseau social, vie familiale, situation financière – et les facteurs sociaux – discrimination, préjugés – ont un impact sur le succès de leur démarche.

 
 

Par conséquent, en plus d’offrir des outils de développement de compétences professionnelles, nos programmes comptent des activités de soutien psychosocial :

  • Le développement du savoir-être – attitudes et comportements
  • La résolution de problèmes en groupe,
  • Communication et l’affirmation de soi,
  • La gestion du stress et de la colère,
  • La résistance au changement et la motivation, etc. 

Pour les besoins nécessitant des services très pointus, nous dirigeons les femmes vers les ressources du milieu avec lesquelles nous travaillons en étroite collaboration.

Notre approche se distingue également par :
  • Son ouverture et sa flexibilité
  • La confiance dans le potentiel de toutes les femmes
  • Une mise en action rapide dans le processus de recherche d’emploi
  • Un accompagnement personnalisé et un suivi rigoureux 
  • Le potentiel mobilisateur du groupe : le partage et les échanges entre femmes permettent de briser l’isolement, de renforcer l’estime de soi, de favoriser l’entraide et de soutenir la motivation.

Des résultats concluants

    L’appréciation de notre approche par nos participantes
    et l’impact dans leur vie

  • Recevoir des services s’adressant uniquement aux femmes.93%
  • Tenir compte de leur situation personnelle et professionnelle afin de répondre à leurs besoins.72%
  • Déclarent avoir pu régler les difficultés qui freinaient leur démarche vers l’emploi..82%

Des résultats concluants

LES ATELIERS DE GROUPE
Les ateliers de groupe leur ont été bénéfiques pour rencontrer de nouvelles personnes (85 %), partager leur vécu et leurs expériences (82 %), profiter de l’entraide entre participantes (75 %) et garder leur motivation et être encouragées (90 %).
 
LEUR PASSAGE AU CIPL

Leur passage au CIPL a eu des impacts positifs dans leur vie :

  • Elles se sont senties mieux outillées (80 %);
  • Elles ont pu identifier leurs forces, leurs aptitudes et leurs talents (74 %);
  • Elles ont développé des compétences personnelles (69 %);
  • Elles ont des projets concernant leur avenir professionnel (70 %);
  • Elles ont orienté leurs choix de vie (66 %);
  • Elles se sentent plus confiantes (77 %);
  • Elles ont repris du pouvoir sur leur vie et se sentent plus autonomes (72 %);
  • Elles ont amélioré leur qualité de vie et leur bien-être personnel (64 %).

Retombées de l’approche systémique en développement de la main-d’œuvre féminine

Le CIPL est l’un des 16 membres du Comité reconnaissance des organismes spécialisés en développement de la main-d’œuvre féminine, formé par le Conseil d'intervention pour l'accès des femmes au travail (CIAFT), reconnus pour leur approche systémique.
Une étude réalisée par le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale auprès de 927 femmes ayant reçu les services d’un de ces organismes a révélé l’efficacité de cette approche pour l’intégration durable des femmes sur le marché du travail.
Les résultats ont été évalués un an après la fin de la prestation de services :

  • 49 % des répondantes en emploi et 15 % aux études ou en formation;
  • Parmi les femmes en emploi, 73 % avaient travaillé à temps plein au cours du dernier mois et 84 % avaient un emploi permanent;
  • Le fait d'avoir reçu des services en groupe s'adressant uniquement aux femmes a été apprécié par 92 % des répondantes;
  • Plus de 90 % des répondantes ont jugé très positivement la relation qu'elles ont eue avec le personnel de l'organisme : sentiment d'avoir été écoutée et d’être en confiance.
1Retombées sur le plan professionnel
  • Pour 61 % des répondantes, l'emploi occupé correspondait au genre souhaité et 17 % d’entre elles occupaient un emploi dans un secteur traditionnellement masculin.

  • Les trois quarts des répondantes en emploi étaient satisfaites du salaire reçu.

  • 82 % des femmes estimaient que l’emploi convenait à leur vie personnelle et familiale.

  • Une grande majorité des répondantes affirmait avoir développé leur potentiel de travailleuses : identification de leurs forces ou leurs talents, développement des compétences pratiques et/ou intellectuelles, des aptitudes en lien avec la communication, des habiletés personnelles comme la ponctualité ou la présentation de soi.
  • 2Retombées sur le plan personnel
  • Une majorité (79 %) de répondantes retournerait chercher de l'aide dans l'organisme qui lui a offert des services.

  • 85 % des répondantes qui ont reçu des services en groupe ont dit que les femmes s'étaient entraidées. 38 % d'entre elles ont gardé des contacts à la suite de la démarche.

  • L'amélioration de la confiance en soi (82 %), la reprise du pouvoir sur leur vie (81 %), le sentiment d’être plus autonomes (78 %), la planification de projets à moyen et long terme (74 %), l’amélioration du bien-être personnel (78 %), la prise de conscience que leur situation ou les difficultés rencontrées sur le marché du travail étaient partagées par d'autres femmes (91 %), la solution à des difficultés ou à des problèmes qui freinaient leur recherche ou leur maintien en emploi (76 %).