Rendez-vous national Bâtissons l’avenir avec elles Belle participation de Lanaudière pour l’avenir des femmes

Ordi-aînés: une équipe de bénévoles du tonnerre
27 septembre 2018
Un projet qui a fait la différence
26 février 2019

Rendez-vous national Bâtissons l’avenir avec elles Belle participation de Lanaudière pour l’avenir des femmes

Le CIPL était au colloque du CIAFT

Repentigny, le 14 février 2019.   Près de 200 personnes ont entendu l’appel des 16 organismes spécialisés en développement de la main-d’œuvre féminine (OSDMOF), membres du conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail (CIAFT), à l’occasion du Rendez-vous national, présenté le 6 février 2019, à l’hôtel Gouverneur Place Dupuis, à Montréal.

C’est sous le thème Bâtissons l’avenir avec elles, pour la mixité et l’emploi des femmes dans les secteurs d’avenir et de la construction que cet évènement s’est tenu, et ce, grâce au soutien financier du Secrétariat à la Condition féminine du Gouvernement du Québec.

Ensemble, pour l’avenir des femmes

La région Lanaudière était représentée par deux organismes : La CLEF pour la partie nord et le Centre d’intégration professionnelle de Lanaudière qui couvre le sud de la région.

Ayant pour mission l’amélioration des conditions de vie des femmes par leur intégration en emploi et leur autonomie financière, les conseillères de ces organismes ont posé un regard vers l’avenir dans le but d’adopter des actions concrètes et relever les défis qui se dressent en matière d’emploi pour les femmes.

Allocution d’ouverture de Mme Diane Lemieux

Lors de son allocution d’ouverture, Mme Diane Lemieux, présidente-directrice générale de la Commission de la construction du Québec, qui agissait également à titre de présidente d’honneur de l’évènement, a mentionné : « Le travail de ces organismes dans les régions est excessivement important, surtout dans un contexte de rareté de main-d’œuvre. Il s’agit d’une opportunité de faire des gains importants pour les femmes, qui seront appelées à rejoindre des secteurs historiquement moins accessibles pour elles. L’industrie de la construction, comme d’autres, doit continuer le travail pour s’ouvrir à des bassins de main-d’œuvre non traditionnels, et je suis confiante que les mesures que nous avons mises en œuvre au cours des dernières années continueront de porter fruit ».

Un marché en transformation

Selon les spécialistes : « Le marché du travail étant en grande transformation, l’enjeu de rareté de main-d’œuvre, combiné à la transformation technologique et aux enjeux environnementaux, est une opportunité pour plus de mixité en emploi. »

Pour les organismes de Lanaudière ce rendez-vous rappelle l’importance de s’ouvrir aux partenariats et de mettre de l’avant la collaboration entre les employeurs et les organisations régionales au profit de l’intégration et du maintien en emploi des femmes.

Une vision nationale, à saveur régionale

Le réseau des organismes spécialisés en développement de la main-d’œuvre féminine, œuvrant dans plusieurs régions du Québec, conviennent qu’il y a encore beaucoup de travail à faire pour atteindre les objectifs que les groupes se sont fixés. Les problématiques et les besoins sont différents d’une région à l’autre, mais le combat est le même partout au Québec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 16 =