Oser un métier non traditionnel

Conseillère en emploi
21 juillet 2020

Oser un métier non traditionnel

Voilà ce que propose le Centre d’intégration professionnelle de Lanaudière (CIPL) aux femmes des MRC de L’Assomption et Les Moulins. Dans le cadre de la deuxième édition du projet « Ensemble pour augmenter la présence des femmes dans les métiers d’avenir non traditionnels dans le Sud de Lanaudière », l’organisme souhaite éveiller l’intérêt des femmes pour ce type d’emplois.

Jean-Marc Rivet, agent de développement au CIPL, précise que l’idée consiste à accompagner les femmes dans leur recherche d’information et dans leur exploration, autant du côté des programmes de formation que sur le terrain, pour constater la réalité des métiers.

« Nous pouvons les accompagner lors de leur intégration dans leur milieu de travail, mais aussi pendant leur formation, afin de s’assurer que les ingrédients soient là, pour que celle-ci soit une réussite. », ajoute M. Rivet.

L’équipe du CIPL veille donc à développer des partenariats avec les employeurs, les centres de formation et les services d’orientation.

Ouverture des employeurs

Le CIPL constate que de plus en plus, les employeurs du secteur sont ouverts à l’embauche de femmes dans les emplois non traditionnels.

« Dans le Sud de Lanaudière, la liste des métiers d’avenir est longue, on parle de plus d’une centaine de métiers en demande; tout ce qui touche l’usinage, le soudage-montage… l’informatique, le métier de peintre en bâtiment, la plupart des corps de métiers en construction; charpentier-menuisier, ébéniste… mécanique automobile, mécanique industrielle, plombier. Lorsque l’on parle de métiers non traditionnels, ce sont souvent des métiers de la relance économique, où les conditions sont très avantageuses. »

Enfin, on souligne que le but ultime de la démarche est d’améliorer la condition socioéconomique des femmes dans le Sud de Lanaudière. Voir l'article paru dans l'Hebdo Rive-Nord

Pour plus d’information, contactez Jean-Marc Rivet au 450 582-6561, poste 215.